> Recherche avancée
> Recherche Googlemap
Singletrack.fr > Les sorties > L'Etendard du 14 Juillet (Grd. Rousses) - 14/07/2017

L'Etendard du 14 Juillet (14/07/2017)

VTTRACK
SENTIERS PARCOURUS [+]
Le Sabot (T3/E2 D-:325m)
Col Nord des Lacs (T3/E2 D-:100m)
Cime de la Valette : vallon du Ferrand (T4/E1 D-:600m)
Echine de Praouat : Vallon du Ferrand (T3/E2 D-:1096m)
Traversée des lacs Besson-Carrelet (T3/E1 D-:100m)
L'Alpette, Roche Noire (T4/E1 D-:500m)
Le Plan du Cerf - L'Enversin par le GR (T4/E1 D-:400m)
SENTIERS PARCOURUS [-]
Le Sabot (T3/E2 D-:325m)
Etat : Free ride pas trop dur pour plonger sur la bergerie. Les épingles au dessus du lac sont marrantes. Un passage bien chaud sur une conduite d'eau.
Avis : Très sympa dans un cadre superbe

Col Nord des Lacs (T3/E2 D-:100m)
Etat : Parfait
Avis : Cadre somptueux, pas de difficulté majeure sur le plan VTT

Cime de la Valette : vallon du Ferrand (T4/E1 D-:600m)
Etat : Quel sentier ?!!! Ca secoue, c'est très pénible de se rendre compte qu'on n'est pas sur la bonne "dune", alors on descend de vélo... haché...
Le tout pour finir harcelé par le Patou des chalets de la Valette.
Avis : Bon, il faut bien y passer pour rejoindre la descente suivante, qui elle vaut le coup. Et puis la vue est belle.

Echine de Praouat : Vallon du Ferrand (T3/E2 D-:1096m)
Etat : Une portion un peu creusée dans les alpages du haut, mais pas trop longue. Quelques cailloux sur le bas.
Avis : Excellent !!! L'arrivée sur la cascade vaut son pesant d'or. Magnifique, et le sentier un peu large permet de ne pas craindre l'expo.

Traversée des lacs Besson-Carrelet (T3/E1 D-:100m)
Etat : Paumatoire... du coup pas trop d'avis. J'ai trouvé ça haché mais sans doute parcequ'on n'a pas toujours pris le sentier.
Avis : Pas d'avis. A refaire guidé pour être sûr.

L'Alpette, Roche Noire (T4/E1 D-:500m)
Etat : Quasi sec. Pas vu le moindre panneau d'interdiction
Avis : Le haut tape fort et mérite le T4, le bas est bien plus facile. Ca file !

Le Plan du Cerf - L'Enversin par le GR (T4/E1 D-:400m)
Etat : Sec
Avis : Très joueur. Pourquoi T4 ? Ca file bien !

PHOTOS

Steeve au Sabot

Descente sur Grand Maison

Col Nord des Lacs

En montant au Glacier de St Sorlin

Le Glacier qui recule d'année en an...

Lunaire !

Lac glaciaire

Avec ses torrents à traverser pied ...

Echine de Praouat

Pont Ferrand
COMPTE-RENDU
Itinéraire : Vaujany > Col du Sabot > Col de la Croix de Fer > Glacier de St Sorlin > Cime de la Valette > Le Fond du Ferrand > Pont Ferrand > Col de Sarenne > Col du Poutran > L'Alpette > L'Enversin d'Oz > Vaujany

Compte rendu utile: Sur le topo
Topo de VTTour avec l'option descente sur l'Enversin par le plan du Cerf. La montée au col du Sabot est très agréable, bien douce, la descente sur Grand Maison aussi, dans un superbe cadre.
La remontée sur la route du col du Glandon puis de la Croix de fer passe assez bien, la piste pour aller vers le glacier de ST Sorlin est parfois raide mais ça monte jusqu'au col nord des Lacs. Descente sympa, portage jusqu'au glacier. Ensuite, pour la traversée vers l'Est, il vaut mieux prendre le glacier lui même que le pierrier du bas: la traversée des torrents est très délicate...
Portage très rustique pour la Cime de la Valette, free ride pénible juqu'aux chalets de la valette, portage jusqu'au fond du Ferrand, puis descente d'anthologie jusqu'au Pont Ferrand, le long de l'échine de Praouat.
Remontée un peu pénible jusqu'au col de Sarenne, puis liaison routière jusqu'à l'Alpe d'Huez et remontée jusqu'à la fin de la route du col du Poutran. La traversée des lacs est un peu paumatoire, puis à l'Alpette, on entame la descente vers l'Enversin, qui secoue un peu au début puis file bien plus facilement sur le bas. Encore 100m de montée sur la route pour rejoindre Vaujany. Il vaut mieux le préciser car après 3200de D+, c'est pas les 100m les plus agréables !

Compte rendu de la sortie:
Une idée de Steeve, un genre de défi à la con... 3000 de D+. J'hésite beaucoup, mais finalement, Kilik38 et Rouqumoute se joignant au projet, je me dis que c'est la bonne période de l'année (les jours sont longs, j'ai l'entrainement). Et puis l'an prochain, j'aurai un an de plus, ... alors autant se lancer dans cette aventure maintenant.
Au final, Rouqumoute trouve qu'il y a trop de route et trop de D+ dans le topo, Kilik38 cherche des plaquettes de frein... et on part à 2 !
Départ à 7h10 sur le vélo, il fait 12°C et la montée au Sabot est très agréable, comme la descente d'ailleurs. On rejoint la route du col du glandon. En ces temps de tour de France, c'est un nom évocateur qui ne me laisse pas insensible. Un instant poésie avec une marmotte qui joue à effrayer un jeune poulain...
Arrivée à la croix de fer, on est ovationnés par des gamins un peu ironiques: "Allez monsieur, allez monsieur ..."
On prend la piste bien chargée de randonneurs, et je suis surpris de voir que tout passe sur le vélo: la forme est bien présente (et heureusement, il reste 800m jusqu'à la cime de la valette, et encore quelques remontées dans la descente !)
Juste avant la fin de la piste, voilà qu'on remarque un Rouquin dont le port altier du VTT sur l'épaule droite ne nous est pas étranger: le Rouqumoute est finalement venu dans le coin accompagné de Foon, avec un programme plus allégé au départ de St Sorlin. On fait un bout de route avec eux jusqu'au lac Blanc, puis on entame le portage jusqu'au glacier.
On suit scrupuleusement la trace GPS, mais elle est sans doute un peu ancienne et le glacier a reculé. On est donc dans le chaos rocheux sous le glacier. Ça passe en portage, jusqu'au moment où on se retrouve face à un torrent bien large. 100m en aval, 100m en amont... aucun gué. Bon, on enlève les chaussures et les chaussettes, et on traverse. C'est froid un torrent glaciaire !
On continue cahin caha, jusqu'à un deuxième torrent moins impétueux mais tout aussi infranchissable. Redéchaussage, Steeve essaye d'apprendre à nager à une de ses chaussettes, et comme ça fait 45mn qu'on galère, on casse une croute rapidos.
La suite est rustique: bien raide le portage de la cime de la valette !
On plonge ensuite en free ride dans les schistes puis un alpage complexe avec des genres de dunes que si t'es pas sur la bonne, et ben tu descends de ton vélo pour en changer. Bref, on n'a pas bien aimé.
L'arrivée sur le chalet non plus: un Patou hargneux, on joue à "un deux trois soleil": dès qu'on tourne le dos pour s'éloigner, il avance. Bientôt rejoint par deux de ses amis chiens de berger. Dans la manoeuvre, je fais un faux pas qui me fait mal au dos. Je hurle et j'engueule les chiens; miracle, ça leur fait peur et, après une deuxième couche de Steeve, les voilà partis.
Ceci dit, on est obligé de faire le tour de la bergerie est ça ne roule toujours pas. D'ailleurs voilà déjà le portage du Fond du Ferrand. Ben jusqu'ici, on ne s'est pas beaucoup fait plaisir, la descente du Sabot est déjà bien loin...
Fort heureusement, la suite est bien mieux, le long de l'Echine de Praouat on peut profiter de la descente, jusqu'au feu d'artifice en arrivant à Pont Ferrand (c'est le 14 Juillet !).
La remontée juqu'au col de Sarenne commence à me paraitre longue, je mouline soigneusement pour éviter les crampes, Steeve est loin devant. Finalement, après le col, descendre sur la route c'est moyen mais ça repose !
Petite mésentente sur le topo à suivre: j'ai la trace de Samy qui coupe par des chemins, Steeve a le topo de VTTour qui redescend à l'Alpe d'Huez par la route. Solution retenue. La montée au col de Poutron par la route est encore plus longue (mouline, mouline...), Steeve m'attend au parking. On se paume un peu dans la traversée des lacs en allant vers l'Alpette, la batterie du GPS de Steeve décide qu'il est 18h30, et que la convention collective des batteries Garmin a édicté que ça suffisait comme ça.
Mon GPS assure encore, et on arrive quand même à retrouver le bon chemin.
Descente un peu éprouvante au début, à son tour mon altimètre trouve qu'il y a trop de points à enregistrer et mon GPS rejoint le collectif des batteries en grève (mais j'en ai une de rechange). Un saut de chaine assez pénible nous prend bien 10mn (avec ma K7 qui part en morceaux en plus !), mais la suite du sentier se déroule sans histoire et on arrive finalement en bas en bon état, 3200m de D+ au compteur (enfin, ceux qui marchent encore !).
Il est 19h30, mais il reste encore 100m et 2,5km à remonter pour rejoindre la voiture. Il me faudra 20mn pour les avaler, mais à 19h50 on est enfin à bon port. 13h00 ensemble, 14h00 avec le transport, heureusement qu'on s'aime bien avec Steeve
Bon, la sortie à 3000m de D+ c'est fait, il me reste le Thabor maintenant pour finir mes objectifs...

Participants : JLS - Steeve
Météo : Bien frais
km : 71km D+ : 3300m D- : 3300m

(To Ride List)


COMMENTAIRES
Par Limule - le 16/07/2017 à 00:13

Ce que je retiens de cette cht'ite sortie c'est que.......Rouqumoute s'est dégonflé !!!!

Chapeau!! On n'a pas tous les même objectif, moi c'est de depasser les 2000 m....

Par JLS - le 16/07/2017 à 06:02

Et voilà une petite vidéo de 3'20 pour illustrer la sortie (enfin, tout ce que j'ai pu filmer avant que la batterie de la Gopro ne rejoigne le collectif Garmin...)

Par Steeve - le 16/07/2017 à 14:05

Super sortie! et pis en plus j'ai appris qu'il suffit d'hurler sur un patou pour qu'il arrête de te courser! je pensais pas que c'était aussi simple..

Par Larsen - le 16/07/2017 à 20:30

Bravo les gars ....

Par Samyterje - le 17/07/2017 à 08:20

Bravo et merci pour le souvenir qu'on avait voulu plus ludique et moins dénivelant Mais le plan des cavales vaut des points et le sentier de la Cochette http://singletrack.fr/sortie/voir-sortie.php?sorties_id_id=x20150718160731

Le départ idéal étant du coup, à mon avis, le bas du col de Sarenne

Par Etienne - le 24/07/2017 à 11:38

SAlut,
tjs sympa mais exigeant ce tour des Grandes Rousses.
quelques conseils/avis:
- en saison, le départ de la benne du Dome des Petites Rousses Permet de commencer avec le Plan des Cavales et le sentier de la Cochette, qui constituent une des perles du tour.
- si on en a marre de la route au Glandon on peut prendre un sentier jusqu'au col de la Croix de Fer.
- challenge no foot jusqu'au glacier voire plus, mais ça peut se payer en crampes plus tard.
- La descente de la Valette n'est pas le clou du spectacle mais selon le choix de la ligne suivie, on peut y trouver son compte. Cette descente est souvent stressante du fait des patous qui suivent ...
- on peut éviter l'Alpe d'Huez par là: http://www.singletrack.fr/sentiers/,3538.html, c'est d'ailleurs balisé VTT normalement.
- Pour la traversée des lacs suivant, 2 options: suivre le GR balisé (+/- interdit, à voir selon la fréquentation), ou suivre la liaison balisée VTT, ouverte il y a 4-5 ans mais qui je trouve a mal vieilli et du coup un peu bof par endroit (quand on connait le mieux est un mix des 2).
- alternative à la traversée des lac en saison on peut descendre sur Allemond (foule d'itinéraire, soit depuis l'Alpe, depuis l'Alpette via OZ ou l'Enversin). Le truc c'est d'avoir pris la navette gratuite Allemond Oz en début de journée (et chopper la benne à Oz station). Belle optimisation avec plus de D- et moins de route.

Par JLS - le 24/07/2017 à 13:12

+1 sur le plan des cavalles, on avait testé. C'est sûr que dans le secteur, il y a vraiment de quoi optimiser avec les bennes (en saison). Merci des conseils pour les suivants

Ajouter un commentaire