> Recherche avancée
> Recherche Googlemap
Singletrack.fr > Les sorties > La Molière : Bellecombe Versant O (Vercors) - 17/07/2017

La Molière : Bellecombe Versant O (17/07/2017)

VTTRACK
SENTIERS PARCOURUS [+]
La Molière : Bellecombe Versant O (T3/E2 D-:680m)
SENTIERS PARCOURUS [-]
La Molière : Bellecombe Versant O (T3/E2 D-:680m)
Etat : Vraiment très dégradé cette année, des zones creusées un max, des épingles coupées.
Avis : Le flow n'y est plus, le goût est un peu amer. Ca fait bien chier, le sentier est ravagé

COMPTE-RENDU
Itinéraire : Saint Nizier - Les Egauds - Pas de Bellecombe - Autrans - Croix Perrin

Un rapide CR pour informer de l'état du sentier de Bellecombe. En septembre 2015, je l'avais parcouru et m'était dis qu'il n'avait pas trop souffert, hormis sur quelques passages singuliers, notamment certaines épingles un peu coupée sur le haut et un sentier un peu abimé avant et après le déco de parapente.
En revanche, cette année, le sentier est vraiment ravagé je trouve et quasi de partout, sauf à la fin où il résiste encore. Il s'est creusé par endroit, cassant à cause des cailloux qui ressortent, bref, ce sentier, qui était jadis l'un des meilleurs du secteur ne vaut bientôt plus le coup de se déplacer.
Bien dégouté en tout cas. Je ne sais pas d’où vient cette surfréquentation, peut-être le fait que le télésiège d'Autrans ouvre au VTT. L’avènement du VTT AE, la publicité de ce sentier qui est balisé FFC (mais ça ce n'est pas nouveau)...
Bref, j'avais le sentiment de vivre les dernières bonnes heure du VTT en "montagne" ou moyenne montagne.
Il devient en tout cas difficile de concocter des jolis parcours avec une descente ludique qui ne soit pas défoncée !


Participant : Kaiser
Météo : Beau
km : 37km D+ : 1250m D- : 1250m

(To Ride List)


COMMENTAIRES
Par Marc38 - le 19/07/2017 à 21:45

Le telesiege peut y être pour quelque chose, en revanche je ne pense pas que les VTTAE soit fautifs, un vttiste lourd et costaud ferait autant d'érosion qu'un vttiste léger sur vttae. Interdire les vttae reviendrait aussi a interdire au gens lourds ou rapides de rouler. L'érosion qui est faite par TOUT les vttistes ET randonneurs est inévitable et le fait qu'il y éventuellement de plus en plus de vttistes et ou randonneurs n’améliore pas la situation. Je pense que l'erosion faite par les vélos/randonneurs est ensuite agravée par la pluie qui passe dans le sentier qui devient creux comme une cuve et se transforme en ruisseaux. Des déviations d'eau sous forme de petite tranchées transversales au sentier peuvent aider. Ne pas rouler par conditions humide aussi mais aller donc mettre un panneau devant le sentier qui dit: interdit par temps humide, interdit au gens au dessus de 75 kilos(pour vttistes vtt y compris) vitesse max en vtt 10km/h(veuillez huiler vos disques pour ne pas bloquer vos roues et détériorer le sentier) Je pense que la solution serai de mettre des petites tranchées de déviation d'eau sur TOUT les sentiers (car tout les sentiers en pente même ceux fréquentés par des randonneurs uniquement souffres de l’érosion de la pluie), mais aussi il faut entretenir les sentiers en remontant la terre(les station vtt font pareil) donc il faut des volontaires. Mais quoi qu'on fasse l’érosion finit par l'emporter (qu'il y ait des sentiers ou non) et aplatira les massifs (oui dans 30 million d'années(date dite au piff )), mais oui je suis d'accord, les sentiers se dégradent (le bas de la grange du pissou notamment), on pourrait éventuellement créer des alternatives aux sentiers touchés et laisser le sentier d'origine "se reposer" en deviant l'eau puis en mettant en place des branches etc.. qui retiendront les feuilles, la terre... mais cela mettrait longtemps, une dizaine d'années environ durant lesquelles le sentier se rebouchera. Je pense que le mieux serait qu'autrans qui s'engage pour le vtt s'occupe de l'entretien des sentiers, en station vtt sans l'entretien les pistes serait rapidement désastreuses, les sentiers de montagnes souffres moins mais nécessites de l'entretiens, oui il faut respecter les sentiers mais la simple présence d'un sentier laisse passer l'eau de pluie qui emporte la terre. Donc tout les utilisateurs devrait entretenir le sentier( faire attention que les déviations d'eau mises en places ne soient pas bouchées) et puis il faudrait créer une alternative aux sentiers trop abimées et laisser se reboucher le sentiers d'origine. Voila la version abrégée de mon dictionnaire pour la version intégrale n'attendez pas de moi de l'écrire

Par Kaiser - le 20/07/2017 à 09:22

Salut,

Pour le VTT AE, je parlais pas par rapport au poids, mais à la surfréquentation. Quand il faut monter 700m de D+ uniquement à vélo ca limite, je trouve vachement l'érosion des sentiers.
En revanche, quand il y a un accès routier, télésiège ou alors une forte présence de VTT AE par le biais de parc de location, ça change la donne.

Ce n'est pas pour fustiger le VTT AE, chacun à le droit de rouler.

Clairement, je pense que c'est inévitable et qu'on court rapidement à la cata pour une grande partie des sentiers accessibles et bien fréquentés. Plus de passage, vélo plus performants avec des pilotes qui passent plus fort. Changement climatique, avec des longues périodes sécheresses suivie de pluie torrentielles, effet strava...

Bref c'est du multifactoriel et ca craint un peu pour l'avenir de notre sport.

Par Marc38 - le 20/07/2017 à 12:58

Oui en vttae on peut faire plus de montées en moins de temps mais quelqu'un qui est en forme peut en faire autans, je pense que la fréquentation et sur fréquentation est inévitable télésiège ou vttae ou non. Il faut donc entretenir les sentiers, les routes aussi sont entretenues, les sentiers pédestre comme celui de chalais aussi. Plus qu'a faire pareil avec les sentiers beaucoup empruntés, même ci c'est compliqué et éventuellement couteux. Je pense qu'autrans devrait tout de même s'en occuper un minimum, ils ont balisés des dizaines de sentiers ffc donc ci ils veulent créer un tourisme vtt il doivent aussi entretenir les pistes, oui c’est couteux et pour eux c'est plus simple de baliser et mettre deux station de lavage pour se faire de l'argent mais ils sont responsables (éventuellement) de cette sur fréquentation due aux telesieges. Ils doivent donc faire leurs boulot et entretenir les sentiers tout comme ils entretiennent les pistes de ski en hiver.

Par FrançoisBJR - le 21/07/2017 à 14:59

Mouais... Bien sûr vous réfléchissez logiquement et bien, mais:
Entretenir les sentiers les plus utilisés c'est bien, mais c'est attirer encore plus de monde dessus, donc entretenir à nouveau, ça, ça s'appelle des pistes de stations... Non?
Le nombres des vététistes grandit, il faut les étaler, pour cela ré ouvrir des sentiers, en créer (de tous genres) et communiquer sur les multiples endroits à découvrir pour lutter contre l'effet "moutons de Panurge"...

La MBF fait remarquer qu'en 5 ans 250 000 chemin ruraux (donc du cadastre) ont disparu, y'a des petites merveilles cachées partout juste par quelques branches au début... Essayons les et communiquons, la curiosité même d'un petit nombre au départ les sauvera et si y'en a un qui est tout transformé par trop de passages, pas grave, c'est qu'il y aura eu moins de descente sur un autre, donc qui se restaurera tout seul et inversement plus tard...

Sincèrement, vous voyez les communes payer des mecs, pioches à la main, pour restaurer des épingles exactement comme nous autres, puristes de base, aimerions qu'elles ne changent jamais... Sincèrement!
En plus ils ne le feraient pas bien et qui sera le premier à râler contre les impôts fonciers qui montent?

Les VTTAE (j'en suis maintenant et bien content)... Bien sûr, ils s'en vend maintenant plus que les VTT, voir bien plus, mais ceux qui les achètent et qui vont "abimer" du T3, s'ils arrivent à user les épingles, c'est bien qu'ils le faisaient avant avec leur VTT (je signe)! C'est donc pas "en plus", si je prends le "normal" le VTTAE est au garage...
Les débutants, les nouveaux, les touristes et dans ce cas quasiment la totalité du parc de VTTAE locatif vont se promener sur les petites routes, les chemins en famille et les gentils sentiers peu pentus, ils seront rentrés (à Paris ou ailleurs...) avant même d'avoir entendu parlé d'une épingle ou d'une marche
Je suis resté un moment a discuté chez Fifi (mon gentil boubou de Nyons), je peux vous dire en Juillet que pour l'immense majorité, le loueur de VTTAE c'est pour se promener dans les collines... Pas aller limer les épingles T3 du sentier découverte de Garde-Grosse: jamais vu personne à part le garde-forestier / vététiste qui ouvre des sentiers et les communique... Et pourtant y'a un accès auto! Ah si sur G.G. j'ai vu des vautours grenoblois mais ils n'ont rien abimé!

Donc, c'est bien nous les locaux qui savons où sont les meilleurs sentiers à épingles qui faisons notre ignoble besogne, on est juste petit à petit plus nombreux et plus ou moins respectueux par nature ou selon les circonstances !
C'est sûr que Strava et ses chronos KOM concentrés...Voir l'article MBF sur une zone (au US) interdite au VTT avec preuves de maltraitances de sentiers et des autres utilisateurs grâce à la base de données Strava...
J'adore la compète, mais y'a les compètes pour ça... Sinon, on fait des KOM en bagnole dans Grenoble au lieu d'avoir les c..... de s'inscrire à un rallye...
y'a quand même un truc pas sympa: le méchant couple Strava/VTTAE en rotation sur un même site... Ca oui! Ça peut faire des dégâts!!!
Faut jamais trop rassembler les gens, ne pas faire comme les cités des années 60/70 pour garder ses électeurs (merci les maires et leurs urbanistes)... Ca y est j'ai réussi à faire mon "Kaiser", j'en rêvais depuis un moment (bise)!!!

Comme ce télésiège qui dessert des sentiers existants, là O.K. ça craint aussi, si la station ne fait pas assez de pistes DH sous le télésiège pour tous niveaux, les sentiers du coin vont servir à la DH en rotation Ca doit manquer à Autrans! Parce que pour ce sentier faut quand même aller le chercher depuis le télésiège!

Des pistes de DH à Autrans ? Pas assez sans doute, voire même très peu... Il est peut être là le problème... Peu d'investissement de la commune et on largue tout le monde sur les sentiers existants en utilisant comme liaisons les itinéraires (ski de fond/raquette) existants, on fait dans le genre "rando VTT bio en nature" bien en adéquation avec l'image "ski de fond" pour pérenniser sa clientèle et c'est un ou deux sentiers marrants qui trinquent
C'est quand même un cas particulier, à St pierre de Chartreuse les Dheurs restent sur leur télésiège et leurs pistes et les anciens sentiers du coin leur passent par dessus le casque
En voulant faire "rando" et un peu "DH" en même temps Autrans n'a pas forcement mis en place la bonne stratégie!
Enfin si j'ai bien compris

Par Kaiser38 - le 21/07/2017 à 16:57

Salut François,

Je te suis sur l'ensemble de ton message. Hormis quand même un bémol à propos de la fréquentation des lieux. La région Dromoise ou Nyonçaise, c'est pas Grenoble ! Quand je vais dans les sentiers par chez mes beaux parents à Sisteron, on peut pas dire que je sois gêné par le monde !

Il y a quand même une surfréquentation des sentiers ludique du coin, Mollard en tête, puis les autres, dans les Vouillants, puis du coup Bellecombe. J'ai vu énormément de trace de pneu dans les marigots qu'il y a à quelques endroits sur le sentier.

Autrans, comme Villard joue un peu tout azimut en terme de VTT. Ils appellent ça Bike Resort, mais y'a pas les moyens derrière pour assurer 10% du boulot.
Les parcours FFC ne sont pas à jour sur les sites web, partiellement mal ou dé-balisés sur le terrain, y'a pas de cohérence, on parle de sentier Enduro qui sont du XC amélioré. De la DH qui est en fait de l'enduro au départ des remontées mécaniques.

Bref, on s'y perds, la famille de vacanciers en VTT AE ne va pas dans les parcours rouges ou noirs c'est certain. Seulement y'a la génération des VTTistes jeunes ou moins jeunes qui ne jurent plus que par le singletrack et par le tirage de bourre sur les applis à la KOM -CON et qui ramonent tout.

Bon c'est pas simple, j'ai malheureusement de plus en plus de mal à trouver mon plaisir à rouler ces sentiers qui se dégradent lentement.

D'ailleurs ce qui est marrant, c'est ce retour en arrière, avec une mode du VTT oldschool et dès mecs qui retourner rouler dans des chemins larges de XC avec des trapanelles des années 90...

Bon le VTT évolue, à nous d'essayer que ca parte pas trop dans le mauvais sens. Je n'irai plus sur Bellecombe déjà.

Par Marc38 - le 21/07/2017 à 20:31

François: Je suis d'accord sur la majorité des choses sauf la premier, ré-ouvrir d'anciens sentiers pour soulager les sur fréquentés ne fonctionnera uniquement ci les sur-fréquentés ne sont plus utilisés pendant quelques années(ou très peu), ce qui est difficile. Pour la création de nouveaux sentiers c'est encore plus difficile (dans la majorité des cas).
Pour revenir sur ce qu'a dit Kaiser38 Autrans gère mal son truc, le sentier en question fait parti de leurs boucle"dh" n°24a (voire lien) http://bike.autrans-meaudre.com/noesit/!/fiche/24a-le-pas-de-bellecombe-circuit-vtt-dh-n-24a-noir-800705/
qui fait parti des 11 boucle "dh" qui sont en faite de l'enduro pour la majorité des cas.
Je pense que le problème est la promotion de notre sport qui est bien pour l'industrie mais pas pour les sentiers, après on ne peut pas interdire le vtt au nouveaux ou limiter le nombre de vttistes.
Remplacer les sentiers sur fréquentés serait surement la meilleure solution, mais ce n'est pas toujours faisable et créer des nouveau sentiers est aussi nocifs pour la foret. Sur fréquenter un chemin est éventuellement "mieux" même ci le charme du sentier se perd, bref ça me fait mal a la tête il y a trop de choses a prendre en compte pour trouver la solution optimale. Je pense qu'il faut traiter ça au cas par cas. Le sentier de la grange du pissou par exemple qui est raviné sur le bas, il y a une variante qui permettrait certes de dévier le passage de piéton et vttistes (ci tout le monde joue le jeu) mais la pluie continuera a drainer la tranchée vers le bas a moins d'y mettre un coup de pioche.

Par FrancoisBJR - le 21/07/2017 à 23:27

La parenthése nyonsaise c'était juste pour montrer qu'il faut chercher ailleurs que son coin chéri!
Il faut toujours créer et ne pas vivre sur le passé et n'être pas trop peiné de voir l'évolution d'un sentier, c'est la nouveauté qui ouvre l'avenir, même pour les sentiers.
Le Mollard à été "nouveau" autrefois, il a évolué tant mieux, c'est qu'il a été partagé... Je l'ai pas mal pratiqué ces derniers temps pour comprendre mes gros pneus (une autre histoire), je n'y suis régalé... Différemment bien sûr... Mais pour l'évolution de la grange du Pissou, j'irai voir...ça fait longtemps! Mais ... Comme j'aimerai voir un énorme évolution du sentier Le Rocher de l'Eglise, sa non fréquentation est la preuve du manque d'esprit de découverte ou de liberté qu'on se forge, presqu'une censure...
Pour la création de sentier, il y a des endroits à cause des sentiers existants et du relief particulier entre eux que c'est une nécessité absolue d'en faire un nouveau qui a tout son sens et qui complète les existants mais différemment .... Toujours
Exemple: un endroit mal foutu qui me fait peine, Les Banettes! À 1700m le départ, la vallée en vue, l'adrénaline est à son plein, le décors réussi et puis plus bas: la piste .... Je me suis toujours dit: là sûr la crête à droite, il doit (il devrait)...(il faut) qu'il y ait un sentier...
Bon comme dirait Camille (Claudel) : personne ne m'empêchera de le refaire
Allez visiter les autres sentiers, imaginer en d'autres quand on revient aux anciens, tient ça change , c'est un peu nouveau! C'est pas si "mal" alors...
Vive la nouveauté l'évolution et ceux qui tournent en rond sur le même secteur me font peine et même plus en déguisement de Strava... Y.a pas un maillot "Strava" on pourrait se moquer encore plus Chiche!

Par Marc38 - le 22/07/2017 à 10:31

Mais arrivé a un stade même en variant nos sorties on sera tellement nombreux que tout les sentiers se dégraderont, en ouvrir des nouveaux ou ré ouvrir des nouveaux sera bien pour nous mais pas sur que les communes/chasseurs soient bien content de voire des sentiers redevenus sauvages et calme être fréquenté a nouveau, ou des nouveau sentiers créer qui abimerait les espaces naturels(même ci tout sentier "abime" la nature).
Dans la catégorie des sentiers abandonnés il y a Mont Saint-Martin : la Fetola mais qui était éventuellement d’intérêt moindre que les autres variantes, malgré cette abandon il y a des endroit ou le sentiers est tellement creusé (par la pluie) qu'on est comme dans un fossé (ce qui personnellement ne me dérange pas et d'un point de vue environnemental n'est peut être pas ci grave étant donné que les ruisseaux existent naturellement et qu'au cours des millénaires il creusent des vallées.
Après peut être que je me casse trop la tête, il suffit d'aller rouler varier ses sorties puis ci un sentier en particulier est trop dégradé il faut trouver une solution adaptée a ce sentier en particulier.

Par Kaiser - le 22/07/2017 à 10:52

Après, vu le prix du matos, je pense pas qu'on aura une explosion du nombre de pratiquants.
Quand faut lâcher 3000€ pour avoir un vélo tout juste correct pour aller rouler en enduro, ça sélectionne un poil !... C'est comme la planche à voile au début ça... Ça fait longtemps qu'on est arrivé je pense à un nombre de pratiquants régulier stable. Non ce qui change c'est d'abord les manières de rouler : on fait plus des topos complet où la montée doit être agréable aussi. Mais on vise un sentier en particulier. Le but de la sortie c'est pas de rouler, mais d'accéder au sentier en lui même et d'attaquer le plus possible dedans.
Puis surtout il y'a cet effet de mode comme dans le ski de rando autour d'un sentier en particulier.

Par Limule - le 24/07/2017 à 08:47

De toute façon on n'est jamais content!! Vers chez moi, hormis sur les chemins à tracteurs, j'aimerais bien qu'il y ait plus de passages de vttistes/randonneurs pour mieux entretenir les sentiers...

Ajouter un commentaire