> Recherche avancée
Singletrack.fr > Les sorties > Bruc de Rubren (arête sud) (Ubaye-Parpaillon) - 21/08/2018

Bruc de Rubren (arête sud) (21/08/2018)

IGN - VTTRACK - GPX
SENTIERS PARCOURUS [+]
Bruc de Rubren (arête sud) (T5/E3 D-:260m)
SENTIERS PARCOURUS [-]
Bruc de Rubren (arête sud) (T5/E3 D-:260m)
Etat : Escarpé, chaotique, expo... Pour le challenge de rouler un 3000 pas facile...
Avis : -

PHOTOS

Bric de Rubren, partie haute

sentier Mont de Salsa

dré dans l'pentu !

Dans la descente du Mont de Salsa, ...

itinéraire du Bric de Rubren

un des 4 passages à porter à la mon...

Dans la partie haute, c'est moins r...

Pause sommitale, on respire un gran...

N'envisager chaque obstacle que sép...

Plongée dans le lac de Mongioia ! F...
COMPTE-RENDU
Itinéraire : J3 : Refuge-bivouac Boerio (lec de Mongioia) - Mont de Salsa - lac de Mongioia - Bric de Rubren - lac de Mongioa - Vallon de Rubren - haute vallée de l'Ubaye - ravin de la Salcette - Maljasset

Pour le mont de Salsa, passer par le creux du vallon (roulant) au NE du refuge, puis rejoindre le pied de la face (portage). La face SE fait env 180 m de D+.
Très impressionnante depuis le refuge, elle est en vérité moins raide que ce qu’elle parait. Et à part quelques très courts passages où le substrat affleure, la sente reste dans les partie les plus friable des schistes. Si bien que même si la sente descend plutôt directement dans la face, le grip est plutôt bon et on peut facilement gérer sa vitesse. La partie la plus raide de la descente est à mi-hauteur env. La descente n’excède pas le T4 à mon avis. C’est certes un peu impressionnant, mais en fait pas difficile.

Bric de Rubren : suivre le sentier pédestre. Portage sur les 250 m de D+. Bien profiter de la montée pour repérer l’intégralité des passages et des enchaînements.
La partie haute est la moins raide mais la nature de la roche (serpentine) rend cette portion la plus complexe car cette roche se délite seulement en gros blocs. La sente zigzague donc en alternant portions un peu plus propres et d’autres très chaotiques (T4 et T5). Un bon niveau technique permet de passer 80 à 90% des difficultés si on s’est mis en tête de rouler tout ce qu’on peut rouler. Certains très courtes sections nécessitent un bagage de pur trialiste...

Un peu au-dessus de la mi-pente (3250), en repassant dans les calcaires (marbres), la pente se fait plus douce sur quelques virages et permet de souffler un peu. La partie en aval est plus franche que la partie haute : certaines courtes sections (au nombre de 4) ne se roulent pas (désescalade ; c’est mieux d’être à 2 pour s’entraider à passer les vélos sur ces passages) ; le reste est plus expo que la partie haute (chute interdite) mais dans l’ensemble plus propre et „moins
encombré“. On doit être à env 70-80% de roulable sur cette partie...

On souffle un bon coup à la sortie des difficultés et les derniers 50 de D- déroulent sur des dalles de marbre. Ce sommet est évidemment réservé à de vdmistes „accomplis“ que les difficultés ne repoussent pas.

La descente dans le vallon de Rubren par le col éponyme est jolie. Assez raide sur env 150 de D-, cette partie là est cependant bien roulante et assez propre (T3+ ou 4). La suite de la descente varie en difficulté selon les endroits, les ravins (en particulier celui en amont de la cabane de Rubren, présentant encore de sérieuses difficultés (T4+, sente étroite, passage parfois expo). En-dessous, ça déroule sans difficultés jusqu’à l’Ubaye.

Puis vient le ravin de la Salcette : en cette mi-août 2018, le sentier est propre, ce qui permet d’enchainer l’intégralité des sections descendantes et traversantes (seules de courtes remontées restent in-négociables). Il faut évidemment faire abstraction de l’exposition mais c’est du très beau vélo...
Les difficultés se terminent en rejoignant le plan de Parouart, surtout si l’on prend l’option rive droite pour rejoindre Maljasset...

Participants : Mika - Sylvie & Mika
Météo : Beau, avec du vent
km : 16.5km D+ : 630m D- : 1800m

(To Ride List)


COMMENTAIRES
Par Florent - le 01/09/2018 à 12:26

Bien joué !

Par Geux - le 04/09/2018 à 11:24

Superbe !
C'est toujours marrant de voir que des plans considérés comme NR finissent par être roulé un jour

Par Mika - le 07/09/2018 à 12:03

Merci ! Oui, de plus en plus de choses classées NR ou même pas envisagées jusque là vont se rouler prochainement - c'est d'ailleurs excitant car le potentiel de découverte est encore important. La classification NR devrait être utilisée avec parcimonie

Ajouter un commentaire