> Recherche avancée
Singletrack.fr > Les sorties > Marathon en Diois (Vercors) - 26/10/2015

Marathon en Diois (26/10/2015)

IGN - VTTRACK - GPX
SENTIERS PARCOURUS [+]
Pié Boeuf (T3/E2 D-:520m)
Ravin de Barri (T4/E1 D-:475m)
Ravin de Pellebit (T2/E1 D-:650m)
SENTIERS PARCOURUS [-]
Pié Boeuf (T3/E2 D-:520m)
Etat : Sec - parfait
Avis : Un sentier très varié: on y trouve de tout: des traversées lisses, plus encombrées, des épingles faciles, plus dures... une expo parfois présente
Bref y'a de quoi satisfaire tout le monde, et aussi se faire un peu peur.
Mais en tout cas c'est rentable, on a l'impression que ça n'en finit pas.

Ravin de Barri (T4/E1 D-:475m)
Etat : Parfait
Avis : Je l'ai trouvé facile pour du T4.
En tout cas, 33 épingles de pur bonheur.

Ravin de Pellebit (T2/E1 D-:650m)
Etat : Parfait sous les feuilles
Avis : Excellent pour initiation au "vrai VTT"
(Fait en premier)

PHOTOS

Etienne sur le début de Pellebit

JLS sur la fin de Pellebit

Début de l'ascension du col des Cau...

JLS à l'arrivée du col des Caux

Epingle de Pié Boeuf

Vue depuis Pié Boeuf - Jolies coule...

Epingle pas facile dans Pié Boeuf

Après le col de Gorodel

On va foncer sur Menée

Début du Ravin du Barri, début d'un...
COMPTE-RENDU
Itinéraire : Menée > Epingle de Pellebit > Menée > Châtillon en Diois > Col des Caux > Châtillon en Diois > Col de Gorodel > Ravin du Barri > Menée

On avait prévu un Lundi au soleil en diois... pas mal !
Départ de Vif à 8h00, sur le vélo à Menée à 9h30, après le traditionnel café d'Etienne. Le thermomètre de la voiture est descendu jusqu'à 3°C, là il fait 8°C, on part se chauffer rapidement vers l'épingle de Pellebit (on prononce le "t" ou pas ? ).
La première descente est parfaite, avec tout ce qui faut pour s'amuser (épingles faciles, single rapide -enfin ça dépend pour qui-), et les 600m de D+ sont bien rentabilisés.
Retour quasi à la voiture, mais on n'a rien à y prendre (ni short ni plaquettes de freins), et on part sur Châtillon en mode "descente + aspi" derrière le VAE d'Etienne: super efficace, 13mn sans perdre une goutte d'énergie (enfin pour moi, et de toutes façons, la batterie est encore pleine)
La montée au col des Caux est telle que dans mes souvenirs avec Djill en mai dernier: très jolie mais un peu exigeante si on cherche à rester sur le vélo. Pour moi aujourd'hui c'est mode "économie" car il faut en garder pour le retour sur Menée par le ravin du Barri, et j'ai un peu de D+ dans les jambes de ce WE. Il faut être clair, VAE 1 - JLS 0 sur cette montée.
Au col des Caux, personne et on est bien au calme pour un picnic express. M'écartant pour un besoin naturel je tombe sur une poignée de girolles, ça ne peut pas faire de mal pour ce soir
La traversée vers Pié Boeuf ravit Etienne et c'est vrai qu'elle est sympa, si on peut garder de la vitesse pour quelques franchissements et si on ne regarde pas trop à gauche.
La descente de Pié Boeuf en elle même est super variée, j'ai juste eu quelques angoisses avec l'expo, sans doute du à la fatigue mais c'est très rentable, on y reste longtemps et on y trouve de tout. J'ai trouvé ça plus intéressant que le Col des Caux versant O d'après mes souvenirs du mois de Mai.
La montée finale vers le ravin du Barri est un peu longuette, surtout pour Etienne qui est parti en mode "j'ai mal au cul et j'ai de la batterie donc je fonce". Du coup comme moi je suis en mode "j'ai mal au dos et je suis fatigué donc je ne fonce pas", on a du mal à se croiser !
Mais tout rentre dans l'ordre un peu avant le col de Gorodel, où la luminosité ambiante et la vue mettent tout le monde d'accord: on a beaucoup de chance d'être là ici et maintenant.
Etienne reste un peu mystérieux sur la suite pour rejoindre le ravin du Barri, et le GR est assez encombré en bas (pierres, souches) et sur les côtés (buis). Qu'à cela ne tienne, on finit par arriver en haut du sentier, qui passe parfaitement avec ses 33 épingles (comptées une à une !). C'est vraiment sympa de voir les progrès depuis le 12 avril 2015 ! Et encore je n'ai pas encore changé de vélo !
Retour express à la voiture qui est parfaitement positionnée.
Une superbe journée à presque 42km (d'où Marathon) et 1800m de D+
Vraiment l'automne c'est la saison du Diois !

Participants : JLS - Etienne-grevtt
Météo : Grand beau
km : 42.195km D+ : 1800m D- : 1800m

(To Ride List)


COMMENTAIRES
Par Moyeux Joel - le 26/10/2015 à 20:31

Moi je dis " on se pelle les c...... " Du coup on se pose moins de questions métaphysiques...
Vous avez bien rentabilisé les beaux sentiers du coin. Pas bête de rejoindre le Ravin de Barri par Gorodel, même si la pistasse au début est un peu merdique.
Le Diois c'est effectivement au printemps et à l'automne. Mais en fait c'est un peu comme ici, à l'ombre ça caille , et au soleil y fait bon avec les inversions.
Bon, l'ibis, comme tout oiseau qui se respecte, il faut savoir faire une pause pendant la migration...
D'ailleurs les bécasses sont de passage dans Le Vercors en ce moment...
Comment ? Nonon, c'est une pure coincidence.
Comment ? Non, c'est pas mon genre...

Par JLS - le 26/10/2015 à 21:15

Oui c'est vrai que je me poserai bien le WE prochain ds le vercors, comme Etienne d'ailleurs.
Mais l'Ibis ne sera plus avec moi... enfin, au profit d'un autre, ou pas !

Par Etienne-grevtt - le 26/10/2015 à 21:21

CR parfait pour cette journée de Rtt en Vtt
JLS enchaîne 3 jours et passe son 100 000 ème mètre de D+ sur une année glissante dans la montée de Pelbit.

Par Kaiser - le 27/10/2015 à 12:34

Bravo jls! J'en ais fait que la moitié et en comptant vtt ski et marche...

Par Rouqumoute - le 27/10/2015 à 13:24

C'est moi qui ai la plus grosse
113000 depuis Janvier

Par JLS - le 27/10/2015 à 13:45

C'est normal tu vas deux fois plus vite que moi

Ajouter un commentaire